En ce moment

Entretien avec Carnet de roses, le nouveau blog pour consommer responsable !

Delphine, aka Carnet de roses, a 27 ans et est Clermontoise. Onyva l’a rencontré à l’occasion de l’inauguration de sa nouvelle catégorie de “portrait”.

Bonjour Delphine, merci d’avoir accepté de nous rencontrer.

Peux-tu nous dire qui est Carnet de roses ?

Carnet de roses est un blog Clermontois, où je partage un style de vie positif et une mode éthique. Derrière ce blog, c’est moi, Delphine, âgée de 27 ans et habitant la ville de Beaumont. À travers mes articles j’espère apporter des contenus originaux pour vivre en harmonie tout en consommant de manière responsable.

Comment t’es venu l’envie d’écrire ? 

D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours aimé écrire. Comme beaucoup de petites filles, j’ai d’abord commencé avec les journaux intimes (rires). Aujourd’hui je partage mes écrits car ils traitent de sujets qui me passionnent comme la mode ou la nature. J’aime le fait d’informer les gens, leur faire découvrir des choses tout en leur faisant passer un bon moment.

Ton blog traite beaucoup de la mode éthique et de ton changement de mode de consommation, que penses-tu de cette tendance de faire de plus en plus attention à son mode de consommation ? Des challenges comme le #trashtagchallenge ? Ou encore, les marches pour le climat ?

Je ne peux qu’être favorable. J’espère simplement que cette tendance perdurera dans le temps et s’inscrira dans un style de vie permanent.
Une prise de conscience semble grandir chez beaucoup de personnes. Grâce à une meilleure information nous comprenons mieux les enjeux environnementaux et sommes plus alertés. Cela ne peut que faire du bien à notre planète et encourager les générations futures. Il suffit de croire que chaque petit geste est important.
#trashtachallenge est le meilleur challenge qu’Instagram ait inventé car il sait être bienveillant et utile à la fois. Ce genre d’action amène les gens à se poser les bonnes questions.

Quels seraient les conseils que tu donnerais à nos lecteurs/lectrices pour adopter un mode de consommation plus éthique en ce qui concerne le domaine du textile ?


Consommer de manière responsable c’est avant tout se détacher de vêtements que nous ne portons plus. C’est tout une réflexion (En ai-je vraiment besoin ? Quels sont les vêtements que je porte le plus ?). Je leur dirai de ne surtout rien jeter. Il faut penser à vendre ses vêtements ou à les donner. On fait souvent des heureux.
Je poursuivrais en disant qu’il est important de vérifier les étiquettes de ce que l’on achète et de favoriser les matières naturelles.
Enfin, aller à la découverte de marques éthiques. Succomber au charme des vêtements de secondes mains (on trouve de belles surprises !). Et surtout privilégier le circuit court, il y a tant de savoir-faire dans notre région.

A-t-il été compliqué pour toi d’arrêter d’acheter dans les enseignes de fast-fashion ? 

Pas vraiment car je ressentais une certaine frustration depuis quelque temps déjà. Et puis je ne me suis jamais dit soudainement : « j’arrête ces marques ». Je n’aime pas pousser les choses dans leurs extrêmes. Je n’irai jamais critiquer quelqu’un qui le fait, c’est son choix.
Cela fait maintenant 6 mois que je n’achète plus de fast fashion et je me sens bien. On peut dire que ça s’est fait naturellement, je n’en éprouvais plus le besoin. Aujourd’hui je suis à la quête d’un style et non d’une tendance. 

À la suite de notre interview, et pour vous permettre de mieux connaître Delphine, nous avons voulu jouer au jeu du portrait chinois, à la sauce clermontoise !

Alors Delphine, si tu devais être …

… un animal ? Le chat pour son côté indépendant mais surtout pour la boule de poils qui m’accompagne au quotidien.

… une sorte de rose ? La rose de noël qui fleurit même sous la neige, d’où son nom. 

… un lieu dans le Puy-de-Dôme ? Très difficile d’arrêter mon choix car la course à pied m’a permis de découvrir beaucoup d’endroits exceptionnels. Je dirai : en haut d’une montagne à contempler le spectacle qu’offre la vue de Clermont-Ferrand. 

… un vêtement (accessoires compris) ? Le head-band que j’ai confectionné à partir d’un vieux t-shirt.

… un bar ou café à Clermont-Ferrand ? Le Quetzal Café que j’ai découvert récemment. Le café propose des produits sains et faits maison. De plus, il y a un espace working.

… une capitale européenne ? Paris, la dernière que j’ai visitée. C’est quand même la plus belle ville au monde !

Merci à Delphine pour son temps, et nous, on ne peut que vous conseiller de suivre Carnet de roses

Afin de rater aucun de nos articles, vous pouvez vous abonner à notre newsletter. Tous les mardis, vous recevrez les dernières news sympas ainsi que tous les vendredis, vous recevrez par mail nos bons plans du week-end. 


ONYVA

ONYVA

Le bon plan pour bouger ce week-end !
ONYVA, le site qui référence les plus belles adresses et les meilleurs plans pour bouger en Auvergne !

Ajouter une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.